A propos de cours double rôle...

 Lune et Alain

 Tango Argentin         Lille & Valenciennes

Pourquoi diable allons-nous imposer l'apprentissage 

des deux rôles à tous nos débutants ?

A la rentrée 2019/2020, dans nos cours débutants, il n'y aura plus de rôles prédeterminés par l'identité de genre des élèves. En effet, nous enseignerons à tous nos élèves, qu'ils soient hommes ou femmes,  le rôle de leader et celui de follower (l'inscription en couple n'est donc plus obligatoire!), alors que traditionnellement, le rôle du leader appartient à l'homme et celui de follower à la femme. L'apprentissage en double rôle en sera de fait plus long que dans un cours débutant traditionnel, mais de bien meilleure qualité. Pourquoi ce choix ? Nous avons plusieurs explications.

D'abord, nous offrirons à chaque élève la possibilité de se mettre "dans la peau" de l'autre rôle, de mieux en comprendre les enjeux et les difficultés qui y sont propres. Les femmes normalement "follower" découvriront les difficultés inhérentes à la nécessité de guider et de circuler en bal, la conscience corporelle nécessaire au guidage subtil et fin, l'improvisation en cas de non réponse au guidage proposé... Les hommes normalement "leaders" devront faire "effort d'élégance", travailler leurs appuis, et surtout leur lâcher prise et leur écoute... ils se rendront compte également du désagrément causé par un guidage grossier, un surguidage, des tensions... Le fait de savoir se mettre à la place de l'autre vous permettra de parfaire votre rôle d'origine, car vous vous rendrez plus compte des erreurs à ne pas commettre. Et vous deviendrez de fait plus tolérant envers votre partenaire ! En connaissant les deux rôles, vous apprendrez à danser sûrement plus lentement mais mieux. De plus, losque vous réviserez, chez vous ou en pratique, vous pourrez mieux vous corriger mutuellement car chacun connaîtra le pas de l'autre. Une meilleure conscience des pas de l'autre, d'où il pose ses pieds, permettra aussi une meilleure connexion et une facilité de rectification des erreurs...

Ensuite, c'est une raison plus philosophique qui nous pousse à exiger l'apprentissage des deux rôles. Lorsque nous nous inscrivons dans un cours de tango, personne ne se pose la question de son rôle, comme s'il devait être communément admis que les hommes sont là pour guider et les femmes pour suivre. Alors, oui, traditionnellement, c'est comme ça que ça se passe, avec quelques explications vaguement logiques (la différence de taille entre hommes et femmes facilite le guidage pour les hommes, les talons étant propices à la marche arrière et étant traditionnellement portés par des femmes...), mais la raison principale est surtout une question de machisme ! L'homme fort doit guider la femme passive à travers la vie, et donc à travers la danse... Ainsi, on s'inscrit dans un cours de danse sans jamais se poser les questions suivantes : qu'est-ce-que cela implique d'être leader ? follower ? Quel rôle ai-je envie de jouer dans la danse ? Le rôle de leader est-il seulement celui d'ordonner, ou plutôt de proposer et d'attendre une réponse pour adapter le prochain pas ? Le rôle de follower est-il simplement de suivre passivement, d'attendre la prochaine instruction, ou bien de vivre la danse et de proposer sa propre version de l'histoire, tout en restant à l'écoute et dans l'échange avec l'autre ? Quel sens je mets dans mon rôle de leader/follower ? Est-ce que cela me plaît plus de guider, de montrer le chemin, de correspondre et d'écouter, d'improviser et d'initier une histoire, ou est-ce que cela me plaît plus de suivre, de proposer une interprétation, d'écouter et répondre, de donner beaucoup ? Comment je laisse sa place à l'autre, tout en ayant la possibilité d'être qui je suis dans la danse ? Comment je propose sans exiger ? Toutes ces questions, on se met à se les poser losqu'on commence à s'intéresser aux deux rôles au tango, à choisir son rôle en connaissance de cause et pas juste parce que c'est "normal".

La troisième raison est un mix des deux précédentes : en se mettant physiquement et philosophiquement à la place de l'autre dans la danse, nous sommes persuadés que les élèves seront capables de développer de grandes capacités humaines telles que la tolérance, la communication, l'ouverture d'esprit et l'empathie et qu'il pourront ranger au placard de nombreux préjugés ! Le cours de tango argentin sera donc propice à apprendre la danse, mais également à apprendre à écouter et respecter l'autre, dans toute son intégrité et sans se limiter à son appartenance de genre.

Et pour finir, nous souhaitons abolir le phénomène de la femme banquête (ou tapisserie, c'est selon). Pas de leader à portée de main, pas d'invitation en perspective ? Eh bien, ma foi, mesdames, vous pourrez vous lever et tout simplement... aller inviter ! Qui plus est, une femme qui guide, en bal, est tout de suite catégorisée bonne danseuse... A bon entendeur !

- Lune Lou


Petites précisions nécessaires :


-> Vous n'avez pas besoin de partenaire pour vous inscrire aux cours débutants. Puisque vous apprendrez les deux rôles, deux femmes peuvent danser entre elles, idem pour deux hommes, et vous inverserez les rôles chacun votre tour. Donc plus de problème de femmes en surnombre !


-> le port de chaussures à talons aiguille est conseillé mais absolument pas obligatoire. Les élèves peuvent largement apprendre à être follower sans porter de talons. Mais ils n'ont pas à se sentir gênés s'ils veulent essayer d'en porter ! Comme nombre d'entre vous le savent déjà et/ou y ont déjà assisté lors de stages technique femme, Alain porte régulièrement des talons aiguilles, ce qui lui a permis de comprendre beaucoup de choses à propos du rôle de follower. Libre à vous !


Vous trouverez plus de précisions sur notre pédagogie en vous rendant sur la page des cours collectifs et des stages.


N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact si vous avez des questions à propos de ces cours double rôle.